Keyword - e-commerce

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi, janvier 29 2015

Edito - Alibaba et le vrai choix : conquête des clientèles ou satisfaction des actionnaires ?

0.A0011JackMa.jpg

Le parcours d'Alibaba est passionnant. En septembre 2014, la société Alibaba était introduite en Bourse avec un cours de 68 dollars. Il est aujourd'hui à 98 dollars ! Si Alibaba avait dégringolé en bourse, il aurait été question de la "bulle" mais là, comme le parcours reste positif, cela intéresse moins les commentateurs.

Yahoo vient de se désengager pour recapitaliser d'autres volets de son organisation.

Ce qui est particulièrement intéressant dans Alibaba c'est la "philosophie d'entreprendre" qui anime Jack Ma.

C'est la confrontation entre la conquête des clientèles et la satisfaction des actionnaires. A Davos, sur CNN..., Jack Ma a défendu la conquête des clientèles. C'est une mentalité très offensive, à la frontière de la culture du missionnaire. Il y a une logique "émancipatrice" dans son discours.

C'est à l'opposé des critères qui règnent dans les vieux pays où la satisfaction des actionnaires est la règle des décisions partant du principe que les "clientèles" suivront toujours...

Comment gagner ce choc ?

C'est comme dans la confrontation des religions, comment le combat peut-il être égal entre des personnes qui n'ont pas peur de mourir face à d'autres qui ont même peur de ... vivre en voulant tout sécuriser à l'excès ?

Il y a des moments où les "vieux pays" semblent quand même très décalés donc très fragilisés dans l'actuelle compétition.

Surtout qu'à terme par exemple dans le dossier d'Alibaba, le choc est peut-être plus apparent que réel mais encore faut-il que les actionnaires acceptent d'être patients pour profiter d'une conquête des clientèles qui n'en sera que plus belle ...

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE

lundi, septembre 22 2014

Edito - Vive la mode du "devine ce qui t'est livré"

Delivery Man with Package

Une Petite Mousse, Birchbox, Envouthé, Click and Drink changent le rapport à la commande. Jusqu'à maintenant, il y avait deux approches très différentes, quasi opposées :

1) je commande exactement ce que je souhaite,

2) je découvre totalement ce que je n'ai pas souhaité.

Dans le premier cas, la surprise n'existe pas. Dans le second cas, la surprise existe trop.

Un nouvel équilibre peut désormais être trouvé : donner un axe d'intérêts et à l'intérieur laisser un espace pour les découvertes.

Birchbox a d'ailleurs conçu un algorithme qui permet de devancer les produits de soins et de maquillages adaptés aux femmes.

Femmes 27 07 13

Cette approche fonctionne remarquablement bien. Le site a franchi le seuil des 150 millions de dollars de CA.

Au rythme de progression, ce site est en passe de devenir leader de la distribution en ligne de produits de beauté. L'entreprise née en 2010 vient d'être valorisée 485 millions de dollars lors de la récente entrée à son capital du fonds Alven Capital.

Cette surprise "encadrée" de la livraison à domicile est particulièrement sympa.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE