SOCIAL-EMPLOI-STAGIAIRES

François Hollande a installé une "génération précaire" sans visibilité hormis l'idée que l'échec sera au bout du chemin. Ce qui a été étonnant dans l'intervention de Nicolas Sarkozy d'avant hier c'est que le contenu était soit tourné vers des aspects d'appareils politiques soit vers la critique des autres candidats politiques (Le Pen, Hollande, PS ...).

Il y a un thème qui a disparu du discours politique français : la chance de réussir.

François Hollande défend la "chance" de conserver des protections.

Nicolas Sarkozy va défendre la "chance" de changer de pouvoir.

Marine Le Pen défend la "chance" de tout sanctionner.

La seule vraie chance pour les citoyens devrait être celle de réussir.

Réussir individuellement pour installer un parcours personnel dans une logique de progrès.

Réussir collectivement pour une sortie de crise rapide.

Cette chance là personne n'en parle.

La culture de l'échec a tout emporté en France même le simple usage du mot "réussir".

Il est vrai qu'avec François Hollande, cette culture a un VRP de chaque instant.

Mais à ce point, cela constitue quand même l'actuelle exception culturelle française quand on compare la situation et les projets avec d'autres démocraties comparables.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE