Keyword - Margaret Tatcher

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi, décembre 30 2014

Edito - Les discours ou quand l'âme est inscrite dans les mots

0.A00119788861126138_1_75.jpgJe recommande l'ouvrage sorti dernièrement sur les "discours qui ont changé le monde moderne". Le recueil des discours est remarquable.

Que montre cette lecture ? La force du discours c'est la preuve que l'image ne suffit pas pour emporter la conviction.

Et cet ouvrage apporte la preuve du caractère incontournable de l'écrit.

La campagne 2007 de Nicolas Sarkozy aurait-elle connu le même lancement sans le discours du 14 janvier 2008 ? Celle de François Hollande aurait-elle eu la même dimension sans le discours du Bourget du 22 janvier 2012 ?

Autant de circonstances qui appellent à se poser la question de fond : qu'est ce qu'un discours réussi ?

Finalement, il y a deux critères essentiels :

1) c'est quand l'âme est inscrite dans les mots : les mots prennent un sens particulier qui rejoint l'imaginaire,

2) c'est surtout quand cet imaginaire repose sur un clivage clair entre un discours et un ennemi. Finalement, c'est la qualité de l'ennemi qui fait la force du discours qui s'oppose.

Que serait de Charles de Gaulle sans Adolf Hitler ?

La gauche de François Mitterrand sans l'aristocratie de VGE ?

Tony Blair sans Margaret Tatcher ?

Barack Obama sans GW Bush ?

L'énergie de Nicolas Sarkozy sans l'immobilisme de Jacques Chirac ?

La normalité de François Hollande sans la provocation permanente de Nicolas Sarkozy ?

C'est tout le mystère des bons discours : susciter l'imaginaire en réaction à une réalité qui insupporte. Ce contexte rend plus humble la seule qualité de la plume.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE

jeudi, juin 19 2014

Edito - Léo Bureau Blouin gagne la présidence des jeunes du PQ ou la belle nouvelle génération du Canada

0.A00658713-melanie-joly-cofondatrice-groupe-reflexion.jpg

Le décrochage de la France en matière de nouveau souffle politique est considérable. L'UMP est en crise. Elle fait appel à trois ... anciens Premiers Ministres. François Hollande doit désigner le défenseur des Droits. Il propose ... Jacques Toubon ancien secrétaire général du RPR en ... 1984.

Tout paraît figé, bloqué, fermé. Une sorte de musée où l'exposition change au gré des circonstances mais toujours à partir des mêmes "réserves".

Le personnel politique français incarne à la caricature la société bloquée française.

Au même moment les autres pays bougent. Mattéo Renzi dépoussière l'Italie à la hussarde. David Cameron modernise la Grande Bretagne peut-être bien au-delà de Margaret Tatcher. Le Canada voit une génération nouvelle prendre le pouvoir.

Justin Trudeau est à l'offensive fédérale.

Mélanie Joly change les pratiques sur Montréal.

Léo Bureau Blouin gagne (avant hier) une responsabilité éminente au sein du PQ.

Jusqu'à quand, avec de tels échecs permanents et graves, l'opinion publique française supportera-t-elle cette rotation des ex qui se passent le pouvoir d'élection en élection, totalement coupés des réalités de la vie ordinaire ?

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE