Keyword - David Cameron

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi, janvier 30 2015

Edito - David Cameron et le déclassement des politiciens français

0.A0011Prime-Minister-David-Cameron.jpg

Rien ne nous semble plus important que l'article que publie Le Nouvel Obsertvateur (L'Obs) sur la situation en Libye.

Ce qu'on sait : il n'y a plus d’État en Libye, le pays est livré à l'anarchie sanglante de plusieurs centaines de milices.

Ce qu'on commence à comprendre : l’État Islamique a bien l'intention d'empocher la mise. Pourquoi ? Parce que la Libye présente les mêmes caractéristiques que la Syrie/l'Irak. Celles qui ont fait le succès de Daech : un État désintégré + les plus grandes réserves de pétrole de la région permettant un financement miraculeux.

Ce qui devrait nous empêcher de dormir : les succès de Daech. Il contrôle déjà Derna (ville côtière de 100.000 habitants près de la frontière égyptienne), ce qui fait de cette ville le "seul endroit au monde où l'EI administre un territoire, en dehors de la zone irako-syrienne".

Un sujet de fond totalement occulté en France "l'efficacité gouvernementale" se résume à mener la lutte contre un enfant de 8 ans et organiser les diverses cérémonies de mémoire de façon récurrente.

Le seul leader en Europe qui a l'analyse et la mobilisation nécessaires c'est David Cameron. La comparaison entre ses actions et l'inaction française met en relief un déclassement des politiciens français qui est irréel.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE

samedi, octobre 4 2014

edito - Humour : pas possible, il se fait encore allumer !

0A.00download.jpg

Celle là, il fallait la trouver !!!!

Merci, du fonds du cœur merci à toi JCE Perso.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE

mercredi, juillet 16 2014

Edito - Quand Twitter devient l'Agence Générale de Presse ...

0.A00HB6D9UCI_Pxgen_r_630xA.jpg

Hier, en Grande-Bretagne, David Cameron a annoncé la composition de son nouveau Gouvernement par ... Twitter. C'était simple : une succession de tweets avec un nom, une fonction et la référence à un mot clef.

Dans l'une des plus grandes démocraties occidentales, Twitter était ainsi consacré comme Agence Générale de Presse.

Au bal des réseaux sociaux, la répartition des rôles se décante.

Facebook occupe la "scénarisation du moi" avec le meilleur et le ... pire.

Twitter porte l'information immédiate. C'est la "dépêche AFP moderne". Dimanche soir, les manifestations sur Paris devant deux synagogues étaient suivies via Twitter alors qu'aucun média national n'en parlait.

Sur le plan international, on suit presque à l'heure près les déplacements de John Kerry ou les corrections d'images de Mitt Romney pour la présidentielle 2016.

Google + et LinkedIn occupent le créneau du professionnel, l'information technique.

Puis Instagram et Pinterest deviennent les bibliothèques où règnent les photos.

En moins de 5 ans, des supports internationaux ont totalement redéfini les moyens de communication et les parts principales de marchés ont été prises.

Une internationalisation, une accélération et une redistribution totalement inédites.

Les équipes de Twitter se structurent. Katie Stanton gère une antenne parisienne. Les audiences des tweets seront bientôt mesurées. Un nouveau circuit d'informations est en train de naître.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE

jeudi, juin 19 2014

Edito - Léo Bureau Blouin gagne la présidence des jeunes du PQ ou la belle nouvelle génération du Canada

0.A00658713-melanie-joly-cofondatrice-groupe-reflexion.jpg

Le décrochage de la France en matière de nouveau souffle politique est considérable. L'UMP est en crise. Elle fait appel à trois ... anciens Premiers Ministres. François Hollande doit désigner le défenseur des Droits. Il propose ... Jacques Toubon ancien secrétaire général du RPR en ... 1984.

Tout paraît figé, bloqué, fermé. Une sorte de musée où l'exposition change au gré des circonstances mais toujours à partir des mêmes "réserves".

Le personnel politique français incarne à la caricature la société bloquée française.

Au même moment les autres pays bougent. Mattéo Renzi dépoussière l'Italie à la hussarde. David Cameron modernise la Grande Bretagne peut-être bien au-delà de Margaret Tatcher. Le Canada voit une génération nouvelle prendre le pouvoir.

Justin Trudeau est à l'offensive fédérale.

Mélanie Joly change les pratiques sur Montréal.

Léo Bureau Blouin gagne (avant hier) une responsabilité éminente au sein du PQ.

Jusqu'à quand, avec de tels échecs permanents et graves, l'opinion publique française supportera-t-elle cette rotation des ex qui se passent le pouvoir d'élection en élection, totalement coupés des réalités de la vie ordinaire ?

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE

samedi, juin 14 2014

Edito - Révolution numérique : même la magie de l'écriture ne cache plus des décrochages inquiétants

0.A000Sans-titre.gif

La magie de l'écriture c'est quand la réalité des faits ne suffit plus à cacher les tendances de cette réalité. En matière de révolution numérique, même cette magie de l'écriture n'opère plus.

Il suffit de comparer sur le premier trimestre 2014 le nombre et le contenu des interventions de David Cameron et de François Hollande sur le thème de la révolution numérique pour avoir conscience d'un décrochage absolu de la France.

Lors de son discours à Hanovre dans le cadre du CeBIT, David Cameron a déployé une ambition, une vision, un volontarisme, des moyens financiers. Bref, presque tout ce qui fait défaut en ... France.

Sur le plan local, l'incurie des pouvoirs publique démontre qui dure depuis trop longtemps démontre que Béziers est aux abonnés absents depuis plus d'un décennie est qu'à Montpellier le décrochage est pareillement probable. Quand il faut comparer Bordeaux, Lyon et Béziers ou Montpellier dans ce domaine, les postures ne suffisent plus. Il faut des réalités : qui, quels moyens humains, quels moyens financiers, quelles aides, quelles perspectives ?

C'est probablement actuellement le tournant le plus inquiétant qui dépasse de loin le débat sur l'enjeu d'une ville étape du Tour de France, les fêtes rurales d'un autre temps ou les vides greniers de seconde catégorie sans intérêt ..., parce que c'est l'emploi de demain qui est en cause, la dynamique d'un pôle universitaire dans son tissu économique de proximité au moment où tout s'accélère.

Pour le "grand public", Google n'existait pas il y a 10 ans.

Toujours pour le "grand public", Facebook n'existait pas il y a 5 ans.

Il en est de même pour Twitter qui, pour le "grand public", n'existait pas il y a ... 3 ans.

Et aujourd'hui, qui imaginerait s'en passer ?

Est-ce bien le moment d'être en retard ou de décrocher dans cette accélération ?

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE

samedi, mai 17 2014

Edito - Européennes : les souverainistes britanniques de l'UKIP à 30% d'intentions de vote !

0.A.jpg

Le dernier sondage réalisé par l’institut ComRes place le Labour party (Parti travailliste) et l’UKIP de Nigel Farage au coude à coude en tête des prochaines élections européennes. L'UKIP est l'équivalent britannique du FN. Les Conservateurs de David Cameron restent stables à 22 %, tandis que les libéraux-démocrates plafonnent à ??8 %.. UKIP 30 % Parti Travailliste 30 % Conservateurs 22 % Libéraux démocrates 8 % Autres 10 %.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE

samedi, avril 19 2014

Edito - Comment gouverner avec un "chef" sans leadership ?

USA-FISCAL/OBAMA-SHUTDOWN

Les élections municipales ont été la première étape d'une France déboussolée qui s’en remet à la dérision avec déraison.

L'abstention bat des records dans le pays de la déclaration des Droits de l'Homme et de 1789. Les extrêmes poussent. L'alternance se produit de façon mécanique dans un climat où il vaut mieux croire que chercher à comprendre.

Une crise de gouvernance sans précédent sous la Vème République se transforme sous nos yeux en crise permanente de régime pour une raison simple et quasi-tragique à ce point : l'absence de réponse à l'enjeu majeur de toute démocratie moderne : comment gouverner avec un "chef" sans leadership ?

François Hollande n'a aucun leadership personnel faute de charisme. Même la fonction présidentielle semble incapable de lui procurer au moins le vernis élémentaire. Comment définir son style ?

Il n'a pas davantage de leadership d'idées. Quelles grandes causes nationales nouvelles ou internationales sont portées par l'actuelle vision présidentielle ?

Quand ce ne sont pas les reproches qui fusent sur ses fautes ou sur ses erreurs personnelles, c'est le silence obligatoire face au ... vide.

Aucune autre démocratie comparable n'est actuellement confrontée à une telle réalité.

Les États-Unis ont Obama qui incarne un souffle historique. Il a déjà changé des pans entiers de la politique américaine avec une révolution sans précédent qu'est l'Obamacare qui a certes ses ratés techniques au démarrage mais qui est une avancée historique.

L'Allemagne a Merkel.

Le Canada opère son transfert affectif et d'espoir sur Justin Trudeau.

La Grande-Bretagne a David Cameron qui réforme en profondeur peut-être davantage que ... Margaret Thatcher.

Et la France reste au port. Une situation inédite à ce point. Pendant combien de temps encore ?

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE