0.A001slide_372346_4319410_compressed.jpg

La "mode Juppé" est née au printemps 2011. Il ne s'agit donc pas d'une mode éphémère. Elle existe et elle vit déjà dans les chiffres depuis plus de 3 ans.

Alain Juppé bénéficie de trois tendances fortes :

1) il rassure : la droite a finalement peu de profils de ce type qui ont montré dans la durée une constance et une expérience indiscutables. En période de crises, ce profil rassure tout naturellement.

2) il bénéficie de la référence de Bordeaux : Alain Juppé est sorti grâce à Bordeaux de l'univers des discours politiques pour occuper celui des réalités concrètes. Bordeaux est une ville qui fait référence. A la différence de Marseille, Bordeaux n'est pas exposée à des poussées de délinquances qui occupent les faits divers. Bordeaux représente le terroir avec l'emblème du vin qui est, lui aussi, très mode. Il y a un "style Bordeaux" de qualité de vie.

3) il a payé pour les fautes des autres : l'opinion a conscience qu'Alain Juppé a été le bouc-émissaire du "système Chirac" et qu'il avait donc eu une "double peine" : que le "système Chirac" paye pour tous les autres et qu'Alain Juppé paye pour Jacques Chirac. Il y a donc une forme de volonté de récupération de l'opinion auprès d'Alain Juppé.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE