0.A00thomas_thevenoud.jpg

Les socialistes, éternels donneurs de leçons, sont les grands maîtres du « faites ce que je dis, pas ce que je fais ». Il est aussi facile de prôner l’immigration et l’angélisme pénal et judiciaire quand on est préservé de leurs conséquences, que d’être un redresseur de torts comme l’a été Thomas Thévenoud, au moment de l’affaire Cahuzac, alors qu’il était lui-même en indélicatesse fiscale.

Jouer les torquemada de la bonne morale politique est souvent le meilleur moyen de détourner l’attention de ses propres turpitudes. Thomas Thévenoud en est un exemple parmi d’autres, symbole d’une classe politique qui ne s’applique jamais la rigueur qu’elle impose à nos concitoyens les plus honnêtes et les plus scrupuleux.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE