0.A0011la-terre-vue-du-ciel.jpg

Dès la première conférence de la Terre à Rio en 1992, un collectif de scientifiques indépendants avait dénoncé les méthodes et les buts du GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), qui met en scène des scénarios catastrophe tel le réchauffement climatique pour influer sur la politique mondiale. Le mythe du réchauffement a aujourd’hui du plomb dans l’aile, mais déjà l’on s’active à lui trouver un remplaçant en piochant dans la panoplie des vieilles peurs, avec toujours le même objectif, une modification profonde des comportements et mentalités humains et l’instauration d’une gouvernance globale.

Reinformation.tv, ce n’est pas un secret, s’intéresse à tous les processus de manipulation qui visent à préparer et justifier la gouvernance globale en gestation, en particulier l’écologisme. Dès 1998, Pascal Bernardin avait établi dans un livre précurseur, l’Empire écologique, que, parmi les problèmes dits globaux ou systémiques, le sort de l’environnement sert de base à une intense propagande, à l’échelle mondiale, visant à faire advenir des changements politiques et moraux majeurs.

Lire la suite ici

Source : Réinformation TV