Rythmes Scolaires

Selon un sondage de l’institut "CSA" pour "RTL" réalisé à la veille de la rentrée, les Français sont de plus en plus nombreux à contester le bien-fondé de la réforme des rythmes scolaires.

Les professeurs retrouvent leurs établissements ce lundi 1er septembre, tandis que les élèves reprendront place dans les classes ce mardi 2 septembre. Avec un changement de taille cette année : toutes les écoles primaires sont obligées d'appliquer la réforme des rythmes scolaires.

Mais la généralisation de la semaine de 4,5 jours ne passe visiblement pas. Selon un sondage de l'institut CSA pour RTL, une nette majorité de sondés, 60 %, contestent le bien-fondé de la réforme. Ils n'étaient "que" 47 % il y a un an.

Cette nette dégradation est une surprise, selon l'institut CSA.

La réforme du système de notation jugée peu nécessaire

Autre résultat assez étonnant de ce sondage sur la perception des Français à l’égard de l’éducation en France, 59 % des Français ne veulent pas changer le système d'évaluation à l'école.

Critiquées au quotidien, jugées démotivantes et parfois vides de sens, les notes font paradoxalement toujours figure de référence. C'est un repère auquel les Français sont habitués et il n'est pas question d'y toucher.

La moitié des personnes sceptiques, 29 % des sondés, considèrent même que le passage à 4 jours et demi est une très mauvaise chose.

Dans le détail, les plus concernés, les parents d’élèves de moins de 15 ans, sont très opposés à la réforme. 69 % s’y opposent, contre 57 % il y a un an.

Le Rédacteur en chef de BEZIERS POLITIQUE